Carafage

 

 À l’ouverture d’une bouteille, il arrive qu’au nez certaines odeurs volatiles de réduction se dégagent (humidité, terre, champignons, légumes). Il ne s’agit pas là d’un défaut, mais tout simplement d’un vin qui manque d’oxygène.  Ces odeurs inattendues disparaissent  avec une aération en carafe.

Le carafage adapté permet également de faire disparaître le léger perlant, assez caractéristique des vins naturels. 

Là encore ce n’est pas un défaut, mais simplement du gaz - en l’occurrence du CO2 - issu de la fermentation délibérément conservé car c’est un antioxydant naturel et durable.

En effet, carafer votre vin lui permet de développer pleinement tous ses arômes, mais il faut aussi savoir que les vins naturels  S.A.I.N.S. nécessitent souvent une véritable complicité et une compréhension de la part de l’amateur, qui devient acteur final pour l’épanouissement de celui-ci (se référer à la température idéale de service et de stockage*).

Comme ces vins ne sont pas fixés chimiquement,  ils auront de ce fait besoin de plus de temps que les vins conventionnels pour s’exprimer totalement.  

Le contact avec l’oxygène développe de manière générale les arômes du vin, mais ici même la texture en bouche va s’épanouir, se mettre en place, se détendre, se bonifier…  

Carafer votre vin c’est aussi faire honneur à tous les protagonistes impliqués.

Oxygéner le jus au minimum ½ heure et - idéalement 1 à 2heures.

(Certains vins peuvent encore s’améliorer après 12 heures en carafe).

On peut parler ici de ''slow drink'', en référence à la ''slow food'' 

(en réaction à l'émergence du mode de consommation de type restauration rapide).

www.slowfood.ch/

En définitive, laisser du temps au temps…

 

*Température idéale de service et de stockage:

Il est évident que tout le monde n’a pas de thermomètre à vin dans la poche, mais une base simple s’impose pour toute dégustation. 

Les pétillants et les vins blancs et rosés ne devraient pas être bus trop froids car cela casserait leurs arômes ;

Quant aux vins rouges,  il ne faudrait pas qu’ils excédent 18 °C pour éviter de faire ressortir un côté amer et alcooleux.

Pétillants et vins blancs secs: 9 à 12 °C

Vins rosés et vins rouges légers: 10 à 14 °C

Vins rouges dotés d’une bonne structure et évolués: 13 à 17 °C

Pour le vieillissement optimal de ces vins, nous vous conseillons un espace frais à température stable d'environ 14 ° C.

Il faut également tenir compte du fait qu’en saison chaude la température des lieux où l’on se trouve et son propre état d’esprit peuvent influer sur la bonne appréciation de ces vins.

Privilégiez la dégustation de ces jus de raisins fermentés aux moments de détente et de convivialité, ils n’en seront que meilleurs!

____________________________________________

Decanting

Sometimes, when opening a bottle, you may notice some natural odours (moisture, soil, mushrooms, vegetables). This is not a defect, but it simply means that the wine lacks oxygen. These unexpected smells disappear when letting the wine breathe in a carafe.  Allowing the wine to breathe also makes it possible to make the slight sparkling effect – quite characteristic of natural wines – disappear.  Again, this is not a defect, but simply CO2 gas (originating from fermentation), deliberately preserved because it is a natural and lasting antioxidant.

Decanting your wine allows it to fully develop all its aromas, but it must also be understood that natural S.A.I.N.S. wines often require real complicity and understanding from the amateur, who becomes the final actor for the flourishing of the wine (please refer to the ideal service temperature and storage*).

As these wines are not chemically fixed, they will need more time than conventional wines to completely express themselves.  Contact with oxygen will develops the aromas of the wine, and the texture on the palate will develop and flourish .

Decanting your wine means also honoring all the protagonists involved in S.A.I.N.S. wines production.

Oxygenate the juice at least ½ hour, ideally 1 to 2 hours before tasting, to enjoy it at best and, I hope, to experiment emotions and joy

(some wines can improve even further after 12 hours spent in a carafe).

We can speak here of "slow drink", in reference to "slow food" (as opposed to the emergence of the mode of consumption called "fast food").

 

To sum it up, time will make things right if you just let it ...

*Ideal service temperature and storage:

It is obvious that not everyone has a wine thermometer in its pocket, but a simple rule is essential for any wine tasting. For sparkling white and rosé wines, it is better not to drink them too cold, as this would break their aromas;  on the other hand, red wines must not be drunk too warm – avoid exceeding 18 °C, otherwise they will have a bitter and alcoholic taste.

Sparkling and dry white wines: 9 to 12 ° C

Rosé and light red wines: 10 to 14 ° C

Red wines having a good structure and evolved: 13 to 17 ° C

For the optimal aging of these wines, we recommend a cool space at a stable temperature of about 14 ° C.

It is also necessary to take into account that in warm season, the temperature where you are as well as your own state of mind can influence the good appreciation of these wines.

Enjoy these fermented grape juices in relaxing and convivial moments, they will only taste better!

© Copyright 2019 - SOUFRE PAS ÇA SULFITE - 1630 Bulle / Fribourg / Suisse - Conditions générales de vente / Livraison & Frais de port / Mentions légales